2025 : l'année du reskilling/upskilling, et vos soft skills, vous en êtes où ?

Mis à jour : avr. 26

---------> Double-disruption, tourbillon, transformation !


Le monde du travail subit une "double-disruption" provenant des impacts économiques de la pandémie et de l'automatisation croissante qui transforme les emplois.

Dans ce tourbillon permanent, les collaborateurs, les managers et les dirigeants font face comme ils peuvent en mode "réaction".


Comment ne plus subir les conséquences de mutations fortes, comment anticiper davantage, mieux : comment imaginer "notre" futur du travail ?


D'ici 5 ans, 50% des salariés devront revoir leurs compétences, leurs capacités, les adapter et en acquérir de nouvelles, 80% d'entres elles seront des soft skills !

(Rapport du World Economic Forum "Future of Jobs", octobre 2020).


Pour être acteurs de cette transformation, construire ce qui nous correspond vraiment, il est temps de se mettre en mouvement.


Petit rappel : les soft skills, c'est quoi déjà ?

Quand un terme anglais doit être traduit, tout le monde y va de sa définition, les équivalences linguistiques étant souvent approximatives lorsqu'il s'agit de vocabulaire pointu.

La définition que nous pourrions retenir en synthèse est la suivante :

« Les soft skills sont les capacités personnelles, relationnelles, situationnelles et créatives, basées sur nos forces et nos besoins fondamentaux, qui permettent de répondre aux sollicitations de notre environnement de travail. » Séverine Besson-Thura, doctorante à l'Université Paris-Dauphine.

Pourquoi un terme anglais d'ailleurs ? ​Le pragmatisme anglo-saxon, reconnu de tous, organise les compétences en deux pôles : les techniques/scientifiques (hard skills) et les douces (soft skills), si l'on tente une traduction littérale.


Diverses "expressions" traduisent ce terme soft skills en français : Compétences douces​​

Compétences humaines​

Compétences relationnelles​

Capacités personnelles​ ou relationnelles

Aptitudes transversales ​

Savoir-être​.

Ce dernier est souvent employé mais reste limitatif puisque nos soft skills ne sont pas mises en mouvement uniquement pour "être", mais bien aussi pour "agir", ce "savoir-agir" s'est d'ailleurs vu exacerbé pendant la période de crise.


"Upskilling", "Reskilling", c'est quoi le programme exactement ?

Répondre à une pénurie de talents grandissante, à une demande de nouvelles capacités attendues par les organisations/entreprises, au repositionnement de postes nouvellement qualifiés... les travailleurs n'ont d'autre choix que de se perfectionner, enrichir leurs compétences voire se reconvertir pour garantir leur adaptabilité et employabilité pour le futur du travail.

Upskilling : une montée en compétences qui vise une mise à jour, un perfectionnement des capacités existantes. C'est à cela que répond la formation tout au long de sa vie.

Reskilling : une acquisition de nouvelles compétences professionnelles complémentaires ou visant un objectif de pivot vers de nouvelles capacités essentielles à l'exécution du travail visé (Manpower, 2021).


La clé ? Se connaître, savoir ce que l'on aime faire et ce qui développe notre singularité

Cette démarche d'adaptation de ses compétences et d'apprentissage de nouvelles capacités ne s'improvise pas, se prépare et se met en place dans la durée. Tout changement rapide et non construit donnera lieu à des évolutions éphémères (Meyer, 1982).

Développer sa singularité, c'est faire ressortir ce caractère remarquable qui vous distingue des autres. C'est révéler qui vous êtes vraiment pour trouver la bonne place dans la bonne organisation. C'est passer "de l'individu à la personne" (Eric Delassus, 2013).


Ainsi, pour vous mettre en mouvement pour 2025, nous vous invitons à préparer votre plan d'alignement professionnel en travaillant les éléments suivants : - les soft skills fortes qui font votre singularité - les envies qui vous amèneront du plaisir au sein de votre emploi

- les capacités complémentaires à acquérir pour répondre à vos envies - le type d'organisation/entreprise qui a besoin de qui vous êtes, pour gagner en efficacité et durabilité.


Séverine Besson-Thura